Un prêtre de l’église catholique à Ilebo, père Florent Tulantshiedi, a été retrouvé mort vendredi 2 mars au bord de la rivière Kasaï. Selon le père Georges Minga, responsable de la congrégation des Joséphistes à laquelle il appartenait, le père Florent était sorti des installations de la congrégation mardi soir.

C’est le mercredi, explique la même source, que les jeunes aspirants prêtres formés par le père Florent qui ont alerté sur sa disparition.

Le père Georges Minga indique en avoir informé le bureau local de l’agence nationale de renseignements (ANR) le même jour puis la police le lendemain.

«Le vendredi, on nous appelle pour nous dire qu’on a vu un corps sur la plage de la rivière Kasaï. Il était dévisagé. On ne pouvait pas le reconnaitre. Quand on m’a donné les indices: les habits, sandales au pied, pantalon, chapelet au coup, sa montre- on a vu que ce sont les montres de notre congrégation- j’ai dit : ‘’C’est lui, amenez-le’’», relate le supérieur de la congrégation des Josephites à Ilebo.

Le père Georges dit ignorer si le corps portait des traces des coups ou des blessures.

Le prêtre décédé a été inhumé samedi. Les causes et les circonstances de son décès ne sont pas encore connues. Ordonné prêtre en 2007, le père Florent, 46 ans, formait des postulants à la prêtrise.