Le ministre de la communication et des médias Lambert Mende a soutenu que l’arrestation d’un des éléments de la police, présumé auteur de la mort de Rossy Kadima Mukendi, manifestant tombé après un tir à balle dimanche 25 février dernier, est un désaveu à l’acte posé et une preuve de la mauvaise exécutions des ordres.

“Il n’y a pas d’autres explications à donner à ce qui est arrivé. Le fait pour les autorités de la police d’avoir mis la main sur un de ses éléments prouve que les ordres donnés ont été mal exécutés. Arrêtons d’incriminer les gens sur les réseaux sociaux! Que celui qui a vu un responsable de la police ou une autre personne donner la mort aux compatriotes, qu’il aille devant le parquet et le prouver”, a dit le porte-parole du gouvernement ce vendredi 2 mars 2018.

Commentaires

PARTAGER