« Le gouverneur nous a écrit qu’il n’a pas pris acte de la marche de demain. Il nous a instruit de prendre toutes les dispositions pour sécuriser la population et empêcher quiconque qui tentera de troubler l’ordre public », a affirmé le général Sylvano Kasongo, commissaire Provincial de la police.

Le chef de la police de Kinshasa recommande aux policiers de ne pas faire usage des balles réelles.

« J’ai dit aux policiers de ne pas tirer sur la population qui est une population civile et qui n’est pas armée. Nous avons d’autres méthodes de maintenir l’ordre public. On a le matériel non létal. On n’a pas droit de tirer sur la population avec des balles réelles. Nous serons fermes demain, nous serons stricts. Mais nous serons courtois », promet le général Kasongo.

Commentaires

PARTAGER