A la veille de la marche des chrétiens catholiques, le Coordonnateur du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (Rassop) dans la région du Grand Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, fustige les violences qui émaillent régulièrement les manifestations pacifiques au pays.

Au cours d’un point de presse ce vendredi à Lubumbashi, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza s’est dit étonné que même du temps de la dictature de Mobutu, de telles répressions n’avaient été enregistrées.

« Nous condamnons le comportement inhumain du pouvoir, lequel s’évertue à la répression et la profanation des lieux de culte. Même à l’époque de Mobutu, nous n’avions jamais fait l’objet d’une telle répression. En soutenant les laïcs Catholiques, nous tenons à faire appliquer l’accord de la Saint-Sylvestre et pousser le pouvoir au respect des élections en RDC », a dit Kyungu wa Kumwanza.

Il appelle les militants de la plateforme à participer activement à la marche du CLC ce dimanche 25 février.

“Nous, Rassop Grand Katanga, sommes debout pour barrer la route à ceux qui ne veulent pas de l’alternance. Nous n’avons aucune minute pour faire hypothéquer notre avenir ainsi que celui de notre peuple. Nous soutenons la démarche des laïcs parce que le pouvoir en place veut continuer à s’imposer comme maître sans respecter les accords qu’il conclut ».

Cette sortie médiatique de Kyungu wa Kumwanza marque la reprise de ses fonctions à la tête du Rassop Grand Katanga après quelques semaines passées en Belgique pour des soins médicaux.

Commentaires