André Bokundoa-Bo-Likabe, président et représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) estime que les chrétiens protestants doivent faire de la RDC un sujet de leur joie. Il a tiré ce message du thème avec lequel l’Eglise du Christ au Congo a clôturé vendredi 23 février à Kinshasa les travaux de la 53eme session de son Comité exécutif national.

« Nous ferons du Congo le sujet de notre joie. Chacun de nous doit faire que nous ayons la joie dans notre pays. Nous venons du Comité exécutif. Les protestants, avant de faire quelque chose, doivent d’abord discuter. Dans l’ECC, il y a 95 communautés. Nous nous sommes réunis et on n’a pas parlé des marches. Chaque fois qu’il y a un problème, nous devons d’abord étudié ce problème sous l’angle de la Bible », a affirmé André Bokundoa.

Selon le président de l’ECC, la RDC a beaucoup de problèmes contre lesquels les protestants doivent protester.

Le Comité exécutif de l’ECC a ainsi recommandé au chef de l’Etat de multiplier des efforts en vue de rétablir la sécurité à l’intérieur du pays pour la tenue de bonnes élections conformément au calendrier de la CENI.

A l’ouverture de cette 53ème session, il avait fait remarquer que «la situation du peuple congolais est un gémissement et que quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie et quand les méchants dominent, le peuple gémit».

PARTAGER