La Fifa ne donnera pas suite à la requête de Neymar qui réclame à son ancien club, le FC Barcelone, le versement de primes « non payées », a indiqué l’instance, avançant que d’autres juridictions sont déjà saisies de cette affaire.
« La même question étant soumise en parallèle à différentes juridictions (…), la Fifa n’est pas en position de poursuivre ses investigations dans cette affaire. La procédure a donc été close pour des raisons formelles », expose un porte-parole de l’instance du football mondial.

En août dernier, en plein bras de fer juridique avec son ancien club de Barcelone, Neymar avait déposé une requête devant la Chambre de résolution des litiges de la Fifa pour réclamer le paiement de primes « prévues » lors de sa prolongation de contrat au Barça en 2016 et « non payées » par le club.

Début août, le FC Barcelone avait gelé le paiement d’une prime de 26 millions d’euros, en attendant de savoir s’il allait partir au PSG. Cette prime avait été négociée il y a un an quand le footballeur, déjà approché par le PSG, avait renouvelé son contrat avec le Barça jusqu’en 2021.

Neymar a rejoint le PSG en août dernier contre le paiement de sa clause libératoire de 222 millions d’euros, soit le transfert le plus cher de l’histoire du football.

Après le départ du Brésilien, le Barça avait annoncé le dépôt d’une plainte devant un tribunal espagnol pour réclamer au joueur au moins 8,5 millions d’euros de dommages et intérêts pour ne pas avoir respecté sa prolongation de contrat.

Commentaires

PARTAGER