Depuis sa nomination par Joseph Kabila, c’est aujourd’hui que s’effectue la remise et reprise entre le VPM sortant et le VPM entrant.

Contesté par plusieurs personnalités politiques, Mova Sakanyi va devoir faire preuve de ses capacités à la face du monde à pouvoir dirigé ce ministère aussi important pour la nation.

Est-ce que pourra-t-il maitriser les situations qui prévaut actuellement dans le pays?

En Ituri les armes lourdent terrifient et ravagent encore la population, le seul jusque-là, n’est pas encore cité dans les listes des sanctions US, UE, là ou plusieurs dignitaires du PPRD sont cités.

Les sanctions affectent d’actuels et d’anciens ministres et gouverneurs provinciaux ainsi que des membres haut placés de la Garde républicaine, de l’armée congolaise, de la police et des services de renseignement. Il est reproché à ces personnes d’entraver la conduite des élections en RDC par des actes de violence, de répression, d’incitation à la violence et de violation de l’État de droit, et d’être responsables de graves violations des droits de l’homme. Les éventuels fonds et autres avoirs possédés par ces personnes en Suisse sont gelés. En outre, elles ont l’interdiction d’entrer ou de voyager en Suisse », dit un communiqué du Conseil fédéral Suisse.

Les personnes concernées : Ilunga Kampete, Gabriel Amisi, Luyolo Ferdinand Ilunga, Alex Kande, Jean-Claude Kazembe, Lambert Mende, Eric Ruhorimbere, Emmanuel Shadari Ramazani, Kalev Mutondo, John Numbi, Célestin Kanyama, Roger Kibelisa, Evariste Boshab et Delphin Kaimbi.

PARTAGER