Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, a, au cours de la deuxième journée de l’assemblée extraordinaire de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), demandé aux Évêques de respecter l’indépendance de son institution.

Invité à cette occasion pour faire l’état des lieux du processus électoral, Corneille Nangaa a saisi l’occasion pour offrir aux Évêques un rôle participatif au processus électoral, notamment en invitant la CENCO à plaider auprès du gouvernement et des acteurs politiques pour réunir les moyens nécessaires à la tenue des élections. Il a également demandé aux Évêques de respecter l’indépendance de CENI.

“Nous attendons des évêques l’observation électorale, le plaidoyer auprès du gouvernement pour qu’il soit attentif, proactif et actif, plaidoyer auprès des acteurs dont la plupart sont chrétiens, la sensibilisation et le respect de l’indépendance constitutionnelle de la CENI », a-t-il dit plaidé auprès des Évêques et du Cardinal Monsengwo Pasinya.

Corneille Nangaa a aussi partagé avec les Evêques l’état des lieux du processus électoral. Il s’est félicité de « l’exécution » du calendrier publié par son institution,de l’appui du gouvernement et de la monusco dans les opérations électorale.

Il a par ailleurs insisté sur les défis à relever pour atteindre l’objectif de l’organisation des élections le 23 décembre 2018. Défis qu’il dit d’ordre, légal,financier,technico-logistique, sécuritaire et politique.

Le président de la CENI, à la fin de son exposé, profité de la bénédiction du Cardinal Monsengwo.