Suite à la détérioration de la santé du député national Gecoco Mulumba, membre de l’UDPS, arrêté en 2017 et transféré aux cliniques Ngaliema pour suivre les soins médicaux, le président du Rassemblement est sorti de son silence pour interpeller l’actuel président de la République.
Pour Félix Tshisekedi, la violence ne doit pas être la réponse à toute adversité.

« J’appelle Joseph Kabila à la raison. Sa haine et sa rancœur finiront par le perdre. La violence ne doit pas être la réponse à toute adversité. Elle finit toujours par se retourner contre son auteur. Libérez Gecoco Mulumba! Vous ne gagnerez rien avec sa mort », a-t-il indiqué via twitter.

Gecoco Mulumba avait été arrêté par les services de renseignements en 2017 à Kinshasa pour outrage à chef de l’État.
Depuis lors, il a été gardé dans un endroit secret et privé de visite.
Aux cliniques Ngaliema où se trouve actuellement, ce dernier est toujours sous le contrôle des agents des services de renseignements alors que la justice lui avait déjà accordé une liberté provisoire.

Son avocat continue d’insister pour qu’il soit transféré à l’étranger afin de suivre les soins appropriés.

PARTAGER