Mme Leila Zerrougui, nouvelle représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en RDC et cheffe de la MONUSCO est arrivée à Kinshasa dans la nuit de vendredi à samedi 10 février.

Nommée depuis décembre 2017 en remplacement du nigérien Maman Sidikou, l’algérienne Leila Zerrougui prend ses fonctions à la tête de la MONUSCO à partir de lundi 12 février.

Leila Zerrougui a donc trois défis principaux à relever à la tête de la mission onusienne en RDC : la protection des civils, l’accompagnement du processus électoral ainsi que la mise en œuvre de la stratégie de retrait de la MONUSCO.

Experte juridique en matière des droits de l’homme et de l’administration de la justice, elle compte plus de 30 années d’expérience dans les domaines de l’état de droit et de la protection des civils, ainsi que des compétences en matière de gestion et de leadership.

PARTAGER