La Vème édition du festival Amani débute vendredi 9 février à Goma (Nord-Kivu). Une grande fête musicale pour célébrer la paix non seulement dans l’Est de la RDC mais dans toute la région des Grands Lacs.

Les préparatifs sont terminés pour que le que ce rendez – vous culturel soit un succès.

Au moins trente-cinq mille festivaliers sont attendus cette année. Les podiums central et secondaires sont déjà installés. L’heure est à la vérification de derniers détails pour le lancement de la fête en fin de matinée.

L’artiste Hervé Ferre Gola, l’une des têtes d’affiche, est déjà à Goma tout comme le Congolais évoluant en international, Jupiter Okwess.

Cinq jeunes artistes locaux vont représenter la ville de Goma. Des groupes traditionnels de différents territoires du Nord-Kivu vont aussi prester. Des artistes du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda et même du Congo Brazzaville vont participer à cette grande fête de la musique pour la paix. Dans ce groupe, l’Ougandais José Camilione et le Brazzavillois Zao sont très attendus. D’autres groupes européens et sud-africains vont se joindre à la fête.

Au-delà de l’aspect festif, le festival Amani soutient l’entreprenariat des jeunes. Dix projets des jeunes ont été présentés jeudi et les quatre meilleurs d’entre eux recevront un appui financier et un accompagnement des spécialistes. L’appui est évalué à 2500 dollars américains par projet.

«Danser pour changer, chanter pour la paix », c’est le slogan qui va, une fois de plus, animer cette édition du festival Amani.

Commentaires

PARTAGER