Les autorités judiciaires ont finalement restitué à sa famille, pour l’organisation des obsèques, la dépouille mortelle de Thérèse Deshade Kapangala, la jeune fille tuée par balles à la cour de la paroisse Saint-Françoise lors des manifestations du CLC.

C’est le dénouement du dossier après plusieurs jours d’attente et d’incertitude qui ont suivi le refus de la morgue de l’hôpital de Kintambo de restituer le corps de la victime à sa famille sans l’autorisation du Procureur Général de la République (PGR). Saisi par la famille, le PGR a finalement donné gain de cause à la famille de la défunte.

Dans la foulée, la famille de Thérèse Deshade Kapangala annonce la levée du corps pour le jeudi 8 février et l’enterrement le jour suivant, soit le vendredi 9 février.

Le 21 janvier 2018 au plus fort des manifestations des chrétiens catholiques contre le pouvoir de Kinshasa , Thérèse Deshade Kapangala, touchée en plein cœur par une balle tirée par les forces de sécurité, est décédée dans l’enceinte de la paroisse Saint-François de Sales.

Commentaires

PARTAGER