Le curé de la paroisse Saint Robert dans la commune de la Nsele (Kinshasa) a été enlevé ce samedi matin à Kinshasa par des agents de la sécurité et emmené vers une destination inconnue, indique le père Alain Bisema, le curé doyen du doyenné Saint Jacques. Selon lui, le père Sébastien Yebo a été enlevé de force par des agents de sécurité en tenue civile à bord d’un véhicule Land-Cruiser.

« Les agents qui ont enlevé le père ne se sont pas présentés. On a vu un groupe des gens en tenue civile. Ce sont les gens de la DEMIAP (Renseignements militaires) ou de l’ANR. Ils étaient dans un véhicule 4×4. Dès que le père est sorti de la messe, ils ont mis la main sur lui comme un voyou et l’ont mis à bord du véhicule. La destination jusque-là reste inconnue. C’est ce qu’on craint », indique le père Alain Bisema.

Pendant la messe, un homme non identifié « filmait le prêtre » à l’aide d’un téléphone portable et à la sortie, ces agents de sécurité ont commencé à frapper le curé, ils l’ont jeté dans leur jeep et sont partis avec lui », indique un témoin de l’événement.

La raison de son enlèvement n’est pas encore connue. Mais selon le père Alain Bisema, la marche du 21 janvier peut expliquer cette action des agents de sécurité.

« Ce que je peux vous dire ce que pendant qu’ils menaçaient le père, il est passé à l’interrogatoire. Sur place là, on lui a reproché d’avoir organisé la marche avec les chrétiens le 21 janvier », indique le père Bisema.