Me basant sur l’histoire sécuritaire de notre pays, la population doit être très vigilante à tous faits inhabituels pour prévenir le cas du Kasaï et de l’Est. Dans beaucoup de pays africains, la population est la première sécurité. Je voudrais attirer l’attention sur ce déplacement qui est sensible en cette période. Nous ouvrons l’œil, espérant que la présence de ces bœufs est juste économique! Tolinga Congo ! a dit Monique Mukuna Mutombo.

Commentaires

PARTAGER