Parce que la RDC est le pays le plus touché au monde par la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA), appelée aussi Maladie du sommeil, avec plus ou moins 80% des cas notifiés, le gouvernement a décidé d’éliminer cette endémie d’ici 2020.

Pour parvenir à ses fins, le ministre de la santé va instituer la journée du 30 janvier de chaque année comme étant la Journée Nationale de la Lutte Contre La Trypanosomiase Humaine Africaine en République démocratique du Congo.

De la sorte, Oly Ilunga Kalenga veut attirer l’attention des parties prenantes à la lutte contre cette « maladie tropicale négligée »-qui pose un réel problème de santé publique-, pour qu’elles entreprennent des actions concrètes en vue de son élimination en RDC (2020) et dans le monde (2030).

De manière concrète, le plus grand défi sera la mobilisation des ressources pour terrasser définitivement cette maladie localisée en Afrique subsaharienne.

Dans le cadre des activités de sensibilisation sur la lutte contre la THA, le docteur O. Ilunga préconise le 30 janvier des actions spéciales sur terrain. Il sera accompagné des délégués de la Fondation Bill et Melinda Gates ainsi que du Directeur général de PATH.

S’en suivront une matinée scientifique et le lancement officiel le 31 janvier à l’Hôtel Kempisky de la 1ère Journée Nationale de la Trypanosomiase Humaine du 30 janvier.

La THA est transmise par la piqûre d’une mouche tsé-tsé. Elle est souvent fatale si elle n’est pas traitée.

PARTAGER