La famille du député national Gérard Mulumba «Gecoco» plaide pour l’évacuation de leur fils, dont l’état de santé se dégrade depuis sa détention en novembre 2017. Dans une déclaration faite par son frère, le député Léon Mulumba indique que «les médecins préconisent son évacuation, parce qu’ils ne savent pas lui apporter des soins nécessaires».

«Toujours souffrant, les médecins préconisent son évacuation, parce qu’ils ne savent pas lui apporter les soins nécessaires, les soins appropriés ici au pays. Les médecins disent qu’il a des problèmes rénaux. Donc il est hospitalisé en ce moment. On a demandé la liberté provisoire pour qu’il aille se soigner à l’étranger conformément à la demande des médecins», a plaidé Léon Mulumba, député national de l’opposition.

Selon lui, le Tribunal de grande instance de la Gombe reste sourd à cette requête. Ce qui inquiète la famille du député.

Léon Mulumba a rappelé que son frère, Gérard Mulumba, opposant et ancien élu de Kinshasa, a été arrêté depuis le mois de novembre 2017 à l’aéroport international de N’djili, puis transféré dans les locaux des services de renseignements.

«L’honorable Gecoco a été arrêté le 10 novembre 2017.Il a été interpellé à l’aéroport international de Ndjili par les services de renseignements. Apres deux jours de torture, il a été transféré dans leurs locaux. Depuis, on n’avait pas de ses nouvelles. Le 19 janvier 2018, pour des problèmes de santé, il a été transféré à la clinique de Ngaliema. C’est là que j’ai pu le voir. Donc il est là pour le moment», a-t-il raconté.

PARTAGER