Les coupures d’Internet sont entrées dans l’arsenal de répression en RDC. Ces mesures non seulement préjudicient les citoyens, elles font mal également à l’économie. Selon les analystes, ces coupures d’Internet causent un manque à gagner allant jusqu’à 20 millions de dollars américains.

« C’est le moyen de travail au quotidien, ce qui veut dire que nous pouvons arriver à un manque à gagner évalué à 15 ou 20 millions de dollars par jour, surtout en terme d’opportunités que les gens perdent », a déclaré, Al Kitengie, stratégiste et économiste.

Tout le tissu économique est touché. Des opérateurs en passant par les PME jusqu’à l’Etat, les dégats sont énormes.

« Chaque jour chaque opérateur de télécommunication perd entre 2 et 3 millions de dollars américains de vente. Les petits vendeurs aussi perdent. Pour sa part, le gouvernement perd les 16% de TVA », a-t-il ajouté.

Coupé par le gouvernement dans la nuit de samedi 20 à dimanche 21 janvier, quelques heures avant la répression des manifestations anti-Kabila dans plusieurs villes, Internet a rétabli au soir de mardi 23 janvier 2018.

PARTAGER