« Les anciens types de passeport (semi-biométriques, ndlr) mis en circulation pendant la période comprise, entre le 9 avril 2009 et le 15 décembre 2015, n’auront plus cours légal à partir du 15 janvier 2018 « , tranche un communiqué du ministère en charge des affaires étrangères, signé par Agge Aje Matembo (vice-ministre).

C’est donc la fin de cette mesure d’assouplissement.

Il sied de signaler que fin 2017, c’est toujours le même adjoint de She Okitundu qui avait paraphé le communiqué sur la caducité des passeports semi-biométriques dès le 19 novembre 2017.

À la suite de la grogne qui avait suivi cette mesure en septembre, devant les députés nationaux, le patron de la diplomatie congolaise avait annoncé l’assouplissement de ladite mesure en accordant un délai de validité supplémentaire aux plus récents passeports biométriques. Leurs détenteurs, pour acquérir la version dite biométrique, n’avaient qu’à payer 100$ au lieu des 195$ fixés pour tout congolais (montant officiel mais en réalité il fait débourser autour de 250$, ndlr).

PARTAGER