La Majorité Présidentielle (MP) a demandé à la Communauté internationale d’éviter de prendre des initiatives qui pourront aggraver la situation politique et sécuritaire en RDC.

“La MP demande à nos partenaires de la Communauté internationale d’éviter de prendre sans juste et valable raison des décisions et des initiatives qui ne contribuent pas à la décrispation politique au risque d’envenimer la situation actuelle”, a dit André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la MP, au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa ce lundi 22 janvier 2018.

La famille politique du président Kabila a plaidé pour la « tolérance, le dialogue, l’esprit d’ouverture et le respect des institutions et de leurs animateurs contribuent à la construction d’un Etat véritablement démocratique (…) alors que l’exercice malsain de la démocratie par défi conduit à la destruction de notre pays.

Dans un communiqué conjoint, les USA et la Grande Bretagne avaient évoqué, le samedi 20 janvier, avaient affirmé que ceux qui ne respectent pas les droits fondamentaux des citoyens “seront tenus responsables au plus haut niveau”.

Commentaires

PARTAGER