Quatre membres du gouvernement Tshibala ont été empêchés de voyager à l’extérieur du pays la semaine dernière, alors qu’ils détenaient des ordres de mission signés par le Premier ministre. Des sources aéroportuaires, citées par depeche.cd, parlent d’un ministre d’Etat, deux ministres et d’un vice-ministre, qui n’ont pas embarqué pour n’avoir pas obtenu un avis préalable et favorable de la présidence de la République sur ces voyages.

Certaines sources proches du gouvernement indiquent que l’avis du Premier ministre ne suffit pas pour autoriser la sortie du pays de tout membre du gouvernement. Il faut au préalable obtenir l’avis favorable de la présidence de la République.

Pour le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, ce sont des procédures administratives normales que tout membre du gouvernement est censé connaitre. « Peut-être, a-t-il poursuivi, les nouveaux collègues ministres ne les connaissaient pas bien ».

Pour preuve, Lambert Mende dit avoir obtenu, lui, l’autorisation du président Joseph Kabila pour effectuer une mission dans les tous prochains jours à l’étranger avant de recevoir un ordre de mission du chef du gouvernement.