Le député national et président du parti Envol, Delly Sesanga est arrivé à Kananga le vendredi à 11h30.

Les Kanangais et Kanangaises lui ont réservé un accueil délirant.

De l’aéroport jusqu’au siège de son parti en plein centre ville, l’élu de Luiza à eu droit à un bain de foule.

Pour communier avec la population, le Coordonnateur de l’Alternance pour la République a été contraint par la foule à descendre de son véhicule pour une véritable procession dans une sorte de caravane motorisée.

Sur le lieu du meeting, D. Sesanga a demandé à la population d’être attentif sur le déroulement du processus électoral.

La mobilisation de Kananga vient de porter un cinglant démenti aux faucons de Majorité, qui affirment que l’opposition a peur des élections.

D. Sesanga s’est dit prêt à affronter le seuil d’éligibilité imposé dans la loi électorale avec les autres partis de L’AR.
Pour L’ancien ministre du plan, les élections restent l’unique moyen pour résoudre la crise actuelle d’autant plus toutes que les institutions sont devenues toutes illégitimes.
Le juriste a aussi insisté sur les mesures de décrispation afin de rendre le processus électoral crédible et inclusif.

PARTAGER