Le gouvernement a décrété un deuil national de 2 jours, à partir du lundi jusqu’au mardi prochain, après la mort de 44 personnes dans les inondations et éboulements causés par les pluies diluviennes de jeudi dernier à Kinshasa.

Le bilan est grave : 5.100 habitations inondées, 192 maisons écroulées, plusieurs milliers de personnes déplacées vers des familles d’accueil en attendant la baisse du niveau des eaux.

Un conseil des ministres provincial extraordinaire s’est tenu ce vendredi 5 janvier 2018. A l’issue de cette réunion urgente, le gouvernement de Kinshasa a annoncé le début prochain de la démolition des constructions anarchiques à Kinshasa.

« En vue de prévenir d’autres cas d’inondations et de détresse, la commission technique des travaux procédera incessamment à la démolition des constructions anarchiques identifiées avec les concours des gestionnaires de proximité », dit le compte rendu dudit conseil des ministres.