Le président du Rassemblement, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, qui a, au nom de la structure, dressé un bilan de 11 morts, a appelé la population congolaise à observer une journée de deuil national le lundi 8 janvier prochain en mémoire des victimes tombées ce dimanche.

Le Rassemblement a, à cet effet, appelé la Cour pénale internationale (CPI) d’ouvrir une enquête sur les “crimes à répétition” commis par le pouvoir de Kinshasa dont ceux de ce dimanche 31 décembre.

Félix Tshisekedi a souligné que Joseph Kabila a perdu toute légitimité et toute légalité. A cet titre, a-t-il souligné, il ne pourra plus représenter le pays tant sur le plan national, qu’international. Il a en outre réitéré son appel à la mise en place d’une « transition sans Kabila » comme gage pour la tenue des élections véritablement libres et transparentes.

PARTAGER