Réagissant au message de vœux du président Joseph Kabila, Yves Kisombe, cadre de la majorité présidentielle, affirme qu’à travers ce discours, le chef de l’État «montre que l’espérance est permise pour le peuple congolais». Il a fait cette déclaration, lundi 1er janvier 2018, dans une interview accordée à Radio Okapi.

«Il a rappelé ce qu’a été 2017 : une année de difficultés sur le plan politique mais aussi socio-économique. Mais il a aussi rappelé que ça a été une année d’efforts et des résultats sur le plan de redressement économique en dépit de la crise», a indiqué Yves Kisombe.

Il a ajouté que le chef de l’Etat est aussi revenu sur des avancées sociales «si faibles qu’elles auraient pu être.»

«Le cap du redressement du Congo est là», a reconnu Yves Kisombe.

Pour sa part, le porte-parole du G7, Christophe Lutundula a indiqué qu’il n’y a rien de nouveau dans le discours du président Kabila.

Il affirme que ce sont les mêmes phrases stéréotypées qui sont répétées chaque année avec un ton moqueur et un ton de défis.

PARTAGER