Les langages commencent à changer du coté de l’opposition. Nous comprenons la politique aux travers de nos politiciens, quand la tenue d’élections crédibles en RDC traine les pieds, n’est-ce pas par la faute de ladite opposition qui tergiverse à tout bout de champs par manque d’objectivité ? L’opposition joue-t-elle le jeu politique pour bien assoir le plan du puissant, à savoir celui de pérenniser la domination occidentale et le pillage des ressources naturelles de la République Démocratique du Congo.

Ces opposants lancent des slogans pour « soi disant » faire respecter l’accord de la saint sylvestre, accord qui a permis à Joseph Kabila de rester au pouvoir jusqu’en fin 2017.
Cependant, cet accord n’étant pas respecté, et sachant par ailleurs qu’il n’a pas tenu au respect de la constitution, l’opposition accepte ce dernier… à savoir, accorder une année de plus (pour éviter le bain de sang). Avec cette façon d’agir, on ne respecte pas l’accord de la saint sylvestre dit communément, accord de 31 décembre !

Nous constatons à chaque fin d’échéance prévue et non respectée, que l’opposition se radicalise en incitant la population à se prendre en charge par le soulèvement populaire afin de chasser Joseph Kabila du pouvoir. L’opposition change peu à peu de position en acceptant finalement la date qui leur est imposée par la communauté internationale et les puissances de ce monde.

Le passage de Mme Nikki haley bouleverse tout, et donne encore une année de plus à Joseph Kabila, soit deux années au total à dater de la fin de son mandat respectif.
Cette opposition a-t-elle vraiment besoin de libérer son peuple ? Désire t elle le sortir de cette misère qui manque de mot ? Est-elle là uniquement pour bien accompagner le système qui ne fait que détruire le peuple et le rend beaucoup plus vulnérable et affaibli ?

La date fatidique du 31 décembre 2017 passera-t-elle comme celle de l’année dernière ?
Seul, le peuple congolais est maitre de son destin, maitre de tout, le seul qui puisse prendre son futur en main en ne se laissant plus être manipulé par cette classe politique corrompue, qui ne voit que ses propres intérêts.

Réflections de Mr. Nsau

Commentaires

PARTAGER