L’attaque de la cité de Kabambare en territoire du même nom (Province de Maniema) par des hommes armés inconnus ont fait au moins six morts, a rapporté ce mardi 8 août, l’administrateur du territoire de Kabambare. Les inconnus armés avaient pris le contrôle de Kabambare lundi après d’intenses combats pendant environ 6 heures contre l’armée congolaise (FARDC).

“A Kabambare, nous avons enregistré deux militaires et deux assaillants tués. Lors de leur départ, ces hommes armés ont surpris nos militaires au niveau de Nyembo et ont abattu encore deux autres militaires et blessé un autre”, a ajouté M. Kabemba.

L’AT Kabemba Balthazar précise que ces assaillants ayant investi la cité lundi 7 août 2017, se sont retirés de la contrée dans la matinée de ce mardi 8 août 2017 pour une destination inconnue.

“Ils ont abandonné la cité pour repartir d’où ils étaient venus. Comme c’était pendant la nuit, personne ne connaît leur milieu de provenance. Après leur départ, ils ont pris la direction de secteur Babuyu”, a dit, l’AT Kabemba Balthazar.

La situation revient progressivement calme à Kabambare depuis la journée de mardi.

Durant leur occupation, les hommes armés ont notamment pillé le dépôt d’armement des FARDC.

A en croire l’administrateur du territoire affirme des groupes armés dénommés “Les anges de libération, Tuko uku tuko pale” sont actifs dans la région en cheval entre Kabambare et Buombo.

PARTAGER