Le gouvernement congolais promet une réponse appropriée aux sanctions prises ce lundi 29 mai 2017 par l’Union Européenne.

« Nous ne pouvons pas rester indifférent face à ces sanctions injustes qui ne respectent à aucun cas la souveraineté de la RDC. Il y aura une réponse appropriée à ces sanctions » un membre du cabinet du vice-premier ministre en charge des affaires étrangères.

Le vice-premier ministre rentre ce soir à Kinshasa et il a dit que la réaction du gouvernement sera très forte », a-t-il ajouté.

Sanctionné par l’Union Européenne, le ministre de communication et des médias Lambert Mende contacté s’est refusé tout commentaire, promettant une réaction appropriée dès son retour au pays

L’Union Européenne a adopté des sanctions contre les autorités congolaises qu’elle accuse d’agir contre la décrispation politique en RDC, conformément aux prescrits de l’accord du 31 décembre 2016.

Sont concernés par ses sanctions, Lambert Mende, ministre de la communication, Shadary Ramazani, ministre de l’intérieur, Evarist Boshab, ancien Ministre de l’Intérieur, Kalev Mutomb, inspecteur national de l’ANR, Alex Kande, gouverneur du Kasaï central, Jean-Claude Kazembe, gouverneur du Haut-Katanga, Erick Ruhorimbere, brigadier général, Muhindo Akili Mundos, un commandant de l’armée congolaise.