Le premier ministre annonce pour imminente la sortie de son gouvernement.
« Dans très peu de temps, nous aurons la responsabilité d’annoncer au peuple congolais la composition du gouvernement d’union nationale », a déclaré aujourd’hui Bruno Tshibala, cité par l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

Le chef du gouvernement a fait cette annonce au sortir de l’audience lui accordée mercredi 3 mai par le président de la République, selon une dépêche de l’ACP.
Tshibala affirme « avoir remis un rapport écris » sur la formation du nouveau gouvernement au chef de l’État.
Et d’ajouter, que le travail se poursuit et que d’ici quelques jours le peuple sera fixé au sujet de la formation du gouvernement conformément et à la Constitution et à l’Accord politique du 31 décembre.

Si le gouvernement tarde encore c’est parce que le président de la République à qui le premier ministre entrant a remis le rapport doit y jeter un coup d’œil.
Joseph Kabila n’est pas connu pour sa promptitude à prendre des décisions. La nomination de Bruno Tshibala étant une exception. Mais cette célérité est presque annihilé par le retard accumulé dans la formation de son gouvernement: près d’un mois déjà alors que les urgences sont légion, notamment la loi des finances.
Les  » quelques jours » peuvent se transformer en semaines voire en mois.

D’autant plus que d’après la dépêche de l’ACP, la majorité veut ratisser large.
On doit s’attendre à ce que des formations politiques non signataires de l’Accord du 31 décembre fassent partie du gouvernement.

BrunoTshibala n’a dit après son entretien avec le président Kabila que d’autres acteurs politiques qui avaient estimé utile et nécessaire d’y être associé l’ont été.

La sortie du gouvernement dépend maintenant de Joseph Kabila.

Commentaires