Le représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine en RDC Abdou Abarry a exprimé l’intention de l’Union africaine de travailler ensemble avec le gouvernement qui sera formé autour de Bruno Tshibala.

C’est au sortir de sa rencontre avec le nouveau Premier ministre congolais, samedi 15 avril 2017, que ce diplomate a fait savoir le souhait de l’organisation d’Etats africains, celui de travailler au côté du nouveau gouvernement qui devra conduire la RDC aux élections prévues en décembre de cette année.

« C’est un Congolais qui a été choisi à la primature. Et Nous nous soumettons à ce choix souverain du président de la République. Et en tant qu’Union africaine, nous allons travailler au côté de Bruno Tshibala pour faire aboutir à des objectifs cardinaux, notamment les élections », a dit Abdou Abarry.

L’ambassadeur de l’Union africaine a également évoqué le souci de son organisation qui souhaite plus d’inclusivité dans le nouveau gouvernement que va conduire le Premier ministre Bruno Tshibala.

« L’Union africaine ne rentre pas dans le processus du choix des hommes. Ce que nous pouvons faire nous, c’est de donner les conseils. C’est de dire que la question de rassembler les Congolais, d’assurer l’inclusivité dans tout ce qu’on fait aussi c’est une question importante. J’ai vu un Premier ministre réceptif. Lui-même à l’issue de la première audience que le président lui a accordée, il a utilisé une expression imagée « j’ai les bras ouverts et ma main tendue ». Lorsqu’un homme politique dit cela, nous osons espérer qu’il utilisera tous les moyens et tous les ressors pour que l’ensemble de sensibilités politiques en RDC soient prises en compte dans le prochain gouvernement », a souligné Abdou Barry.

Le mardi dernier, le Premier ministre Bruno Tshibala a entamé des consultations en vue de la formation du nouveau gouvernement. Une partie de l’opposition congolaise dont le Rassemblement conteste toujours la nomination de ce cadre « auto-exclu » de l’UDPS