Près de 2000 ressortissants du territoire de Dekese au Kasaï ont été refoulés des territoires de Kazumba et Luebo dans le Kasaï Central en début de cette semaine.
Abandonnés à leur sort, ces derniers ont trouvé refuge dans l’enceinte de l’Église catholique à Mweka dans le Kasaï.
L’église catholique réputée pour sa générosité a mis a la disposition de ces réfugiés, la salle polyvalente de la paroisse de Mweka comme dortoir ainsi que quelques vivres et produits de premières nécessités.
Selon Jérôme MISHAMILENGA, journaliste à Mweka, une commission de crise mixte composée du conseil de sécurité, de la société civile et de la presse a été mise sur pied pour récolter de l’aide auprès de personnes de bonnes volontés, afin de soutenir l’action de l’église.
Pour sa part, Jean-Marc Manyanga Ndambo Gouverneur du Kasaï, a ordonné via un communiqué relayé par l’Administrateur du Territoire de Mweka, aux agents commis aux differents postes de péage de laisser un libre passage aux Dekesés qui sont en route vers leur territoire natal.
Selon ses sinistrés, c’est leur refus du baptème KAMWINA NSAPU qui aurait occasioné leur refoulement sur le sol des territoires pré-cités.
Jeff KALEB/Jérome MISHAMILENGA