Les archéologues égyptiens viennent de confirmer que la grande statue découverte dans une banlieue pauvre du Caire, la semaine dernière n’est pas celle du Pharaon Ramsès 2 comme affirmé plutôt.

L’effigie massive de quartzite découverte dans la boue sur le site d’Héliopolis, l’ancienne capitale égyptienne, serait celui d’un autre roi.

Le ministre égyptien des Antiquités, Khaled El-Enany, a déclaré que les hiéroglyphes inscrits sur la base de la statue de huit mètres comprennent l’un des cinq noms de Psamtek le premier, qui a régné au VIIe siècle avant JC, environ six cents ans après Ramsès.

Selon lui, ce serait la plus grande statue jamais découverte de l’ancienne Egypte.

Commentaires

PARTAGER