Les travaux sur les arrangements particuliers ont repris ce jeudi 16 mars au Centre Interdiocésain. Les délégués de la Majorité et ceux du Rassemblement ont tous répondu présent dans la salle.

4 points de blocage laissés avant la mort d’Étienne Tshisekedi devront faire l’objet de discussions qui vont se poursuivre vendredi.
Il s’agit de:
– la désignation du Premier Ministre
– le rôle de la Cenco pendant la transition
– le partage de ministères dits de souveraineté
– le CNSA

Hormis ces 4 points, la Majorité Présidentielle a estimé qu’il était important, après la mort d’Étienne Tshisekedi, de remettre sur la table de discussions la question de la présidence du CNSA, a confié Adolphe Lumanu Mulenda Bwana Nsefu délégué de la Majorité Présidentielle.

Selon Madeleine Kalala de la société civile signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine, le point soulevé par la MP s’est ajouté aux 4 pour faire 5.

Entre temps, les discussions ont été suspendues et vont se poursuivre demain vendredi.

Jeff Kaleb Hobiang

PARTAGER