Le président du Sénat Léon Kengo a invité ce mercredi 15 mars les acteurs politiques a travaillé rapidement pour finaliser les discussions sur l’arrangement particulier ainsi permette la mise en application de l’accord de la saint sylvestre.

« Nous souhaitons que cet accord obtenu après plusieurs tractations et concessions soit respecté et appliqué de bonne foi et dans le meilleur délai » a déclaré Léon Kengo dans son discours d’ouverture de la session de mars 2017.

Le président du Sénat a par ailleurs insisté sur la nécessité de respecter les échéances électorales comme planifié dans l’accord de la Saint Sylvestre.

« Le peuple veut des élections, et il faut que les échéances soient respectées. » a-t-il dit.
Cette session parlementaire devra être essentiellement orientée vers les prioritaires électorales ainsi que l’adoption de la loi créant le Conseil national du suivi de l’accord politique.

 

PARTAGER