Auteur de 52 points et 10 rebonds, «The Brow» a logiquement été désigné MVP d’un All Star Game prolifique, chez lui, à La Nouvelle Orléans.

Troisième victoire d’affilée pour la sélection de l’Ouest dans un All Star Game encore une fois riche en termes de points, et beaucoup moins en ce qui concerne la défense cette nuit, du côté de La Nouvelle Orléans (192-182). En fait, il n’y avait tellement pas de défense qu’on a encore manqué de voir une équipe passer la barre des 200 points. Voire les deux ! Régional de l’étape, l’intérieur des Pelicans Anthony Davis avait annoncé vouloir être agressif et viser le titre de MVP devant son public. Il a tenu parole en scorant 52 points (10 rebonds en prime), dont 20 dans le quatrième quart-temps d’un match finalement serré jusqu’au bout. 52 points ? C’est un nouveau record, «AD» ayant effacé celui de Wilt Chamberlain (42 en 1962) des tablettes. «Quand j’ai vu que j’avais 32 points à la fin du troisième quart-temps, j’ai visé les 50, a expliqué l’intérieur de New Orleans sur TNTDépasser la barre des 200 points ? On n’en a pas parlé entre nous. (…) Remporter ce titre de MVP ici, c’est spécial. Ça veut dire beaucoup pour moi. J’avais dit dans diverses interviews que j’allais essayer de le faire pour la ville, ce qu’elle a enduré, la tornade… Je voulais jouer dur et gagner ce trophée.» C’est fait. Avec la manière.

 

Durant envoie Westbrook au alley-oop

A noter les 41 points du double MVP du All Star Game Russell Westbrook (2015 et 2016) – son deuxième match à 41 points au match des étoiles – et le triple-double de Kevin Durant (21 pts, 10 rbs, 10 pds). L’une des scènes marquantes de la partie aura été le alley-oop de «RussWest» sur une passe de «KD», les deux joueurs étant en froid depuis que le deuxième nommé a quitté Oklahoma City, l’été dernier, pour prendre la direction de la Californie et enfiler le maillot des Warriors de Golden State. Ils se sont d’ailleurs cordialement ignorés durant ce All Star week-end en Louisiane… Les joueurs de l’Ouest ont célébré cette action comme il se doit sur le banc. «Ils ont gardé leurs distance ces derniers jours. Ce alley-oop était énorme», souligne «AD». A noter que Steve Kerr, coach de l’Ouest, a aligné ses quatre joueurs en même temps, Durant, Steph Curry, Klay Thompson et Draymond Green.

 

Antetokounmpo fait le show à l’Est

Les noctambules qui ont veillé tard cette nuit ont eu droit à leur dose d’actions spectaculaires et de dunks. Giannis Antetokounmpo y a mis du sien dès l’entame. Le «Greek Freak» a d’ailleurs terminé meilleur scoreur de l’Est avec 30 points. Il a tellement agressé le cercle que Steph Curry (21 pts) s’est littéralement couché sur le parquet en le voyant débouler face à lui afin de ne pas être «postérisé» une deuxième fois de suite ! Le meneur star des Warriors – qui a répondu à nos questions et à celles de plusieurs médias internationaux avant le match – a d’ailleurs eu droit à son dunk dans ce match.

 

MVP lors du dernier All Star Game organisé à New Orleans en 2014, Kyrie Irving a terminé avec 22 points et 14 passes décisives. 23 unités pour son illustre partenaire à Cleveland, LeBron James. Ce dernier devient donc le premier à dépasser les 300 points au total lors du match des étoiles (314). 20 points pour le meneur de poche de Boston et de l’Est, Isaiah Thomas. DeMarcus Cousins ? Il n’a pas trop attiré l’attention sur le parquet, lui qui n’a joué que 2 minutes avec l’Ouest (3 pts). Mais son nom était sur toutes les lèvres avec des rumeurs de trade qui ont enflé toute la nuit. Et «Boogie» va bien filer à… La Nouvelle Orléans selon The Vertical. La nouvelle est tombée juste après le coup de sifflet final. Le All Star Game 2018 aura lieu à Los Angeles.

PARTAGER